Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La science facile !

S'amuser à apprendre: des explications simples en quelques dizaines de ligne sur les concepts scientifiques et des projets et tutoriels en électronique, domotique, informatique, rétrogaming, etc.

Le Big Bang

On présente souvent le Big Bang comme une gigantesque explosion qui aurait créé l'univers... 

Et c'est un peu plus compliqué que cela...

Jusqu'à la première moitié du XXème siècle, la plupart des gens, y compris les scientifiques, pensait que l'univers était immuable, plus exactement que sa taille ne variait pas et qu'il n'avait ni début ni fin. Une sorte de théâtre jamais impacté par ce qui s'y déroule. Mais certains scientifiques comme Georges Lemaître puis Edwin Hubble constatèrent que l'univers lui-même s'agrandit grâce à la technique du décalage vers le rouge.

Plus précisément, ils ont constaté:

  • que presque toutes les galaxies s'éloignent les unes des autres
  • que plus deux galaxies sont distantes l'une de l'autre, plus elles s'éloignent vite l'une de l'autre

Donc ils ont tenté de "rembobiner le film" et supposé assez naturellement que dans un passé plus ou moins lointain, toute la matière de l'univers (!) devait être condensée dans un espace extrêmement petit donc extrêmement dense et chaudPuis l'univers s'est étendu très vite, et la densité de matière a chuté (beaucoup plus de place pour la même quantité de matière), tout comme la température. Par moquerie, le physicien Fred Hoyle, sceptique, donna le nom de "big bang" ("gros boum") à cette phase d'inflation très rapide de l'univers.

Cette phase dite "d'inflation" au tout début du Big Bang était nécessaire, du point de vue des physiciens, pour correspondre au mieux aux observations et notamment expliquer le caractère homogène et isotropique* de l'univers. C'est cette phase d'inflation qui est souvent confondue ou comparée avec une explosion, mais je vous invite à aller consulter mon explication sur l'espace-temps pour comprendre qu'il ne s'agit pas d'une explosion mais bien d'une expansion, c'est-à-dire de l'univers lui-même qui s'agrandit.

Cette théorie a été confirmée jusqu'à aujourd'hui par toutes les observations...

 

* le caractère homogène et isotropique de l'univers: indique qu'à grande échelle, toutes les régions de l'univers sont à peu près homogènes, donc qu'on y retrouve les mêmes structures (systèmes solaires, galaxies, amas local  de galaxie, etc.) et les mêmes paramètres (même température du fond diffus cosmologique, etc.), et ce, quelle que soit la direction dans laquelle on regarde (isotropisme).

 

Pour aller plus loin...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Sly

Ingénieur en informatique travaillant pour une multinationale de télécommunication.
Voir le profil de Sly sur le portail Overblog

Commenter cet article