Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La science facile !

S'amuser à apprendre: des explications simples en quelques dizaines de ligne sur les concepts scientifiques et des projets et tutoriels en électronique, domotique, informatique, rétrogaming, etc.

L'évolution darwinienne pour les nuls

On entend souvent parler de la théorie de l'évolution de Darwin, notamment à cause de certains obscurantistes la remettant en question. Cette théorie explique entre autre les fossiles et la diversité des espèces que l'on trouve tout autour de nous. On va voir comment elle permet d'expliquer ces phénomènes.

Image par MANOEL M. PEREIRA VALIDO FILHO MVALIDO de Pixabay

Image par MANOEL M. PEREIRA VALIDO FILHO MVALIDO de Pixabay

Les organismes se reproduisent par reproduction sexuée (humains, etc.) ou par reproduction asexuée ("clonage", par exemple pour les bactéries):

  • Dans le cas de la reproduction sexuée, l'individu créé est forcément unique, combinaison du code génétique des deux parents.
  • Dans le cas de la reproduction asexuée, l'individu créé est une copie du parent.

Dans les deux types de reproduction, des erreurs de copie du code génétique peuvent apparaître et générer des individus avec de nouveaux gènes:

  • dans la reproduction sexuée, les gamètes des parents peuvent avoir des erreurs par rapport au code génétique des parents.
  • dans la reproduction asexuée, le code génétique peut subir des erreurs de copie lors du "clonage".

En quoi consiste le principe de la théorie de l'évolution?

Les caractéristiques d'un individu dépendent notamment de son code génétique. Si une spécificité de son code génétique lui donne un avantage dans son environnement par rapport à ses congénères, il aura plus de facilité à trouver de la nourriture, ou résister aux maladies, ou trouver un partenaire, etc. Il aura donc plus de chances de se reproduire et donc de propager la spécificité de son code génétique à sa descendance, qui elle aussi, profitera de cette spécificité, au détriment des individus qui ne portent pas cette spécificité: c'est la sélection naturelle.

Cette spécificité aura donc tendance à se propager dans la population de cette espèce. C'est ainsi que les espèces évoluent au fil du temps: on parle de spéciation. La spéciation intervient plus facilement  lorsqu'un groupe d'individu d'une espèce donnée se trouve isolé du reste de la population, par exemple sur des îles. C'est d'ailleurs sur les îles Galapagos, un archipel volcanique constitué d'une multitude d'îles, que Darwin observera l'évolution et la spéciation à l'oeuvre, particulièrement sur les pinsons de ces îles. En effet, les pinsons, au fil des millénaires isolés sur ces îles, avaient finis par former des espèces spécifiques sur chaque île: on parle d'espèce endémique, c'est-à-dire une espèce qu'on ne trouve qu'à un seul endroit.

Quelques mises au point sur la théorie de l'évolution

  • le fait qu'il s'agisse d'une "théorie" ne signifie pas qu'il s'agisse d'une simple opinion ou d'une hypothèse. Pour les scientifiques, une théorie désigne une explication permettant de comprendre voire prédire des phénomènes observés. Cette théorie de l'évolution explique les observations du monde vivant et est donc bien une réalité pour la communauté scientifique.
  • d'ailleurs, l'évolution est observable sur les organismes à reproduction rapide comme les bactéries et les virus, ainsi que sur les espèces domestiquées par l'Homme.
  • l'homme continue d'évoluer. Après quelques mois de vie, le nourrisson humain perdait sa capacité à digérer le lactose, un sucre présent dans le lait. Depuis 8000 ans environ, une mutation est apparue chez l'Homme qui permet à certains d'entre nous disposant de cette mutation de continuer à digérer plus ou moins bien le lactose tout au long de leur vie.
  • la théorie de l'évolution ne force pas les individus à changer leur code génétique, et surtout pas durant leur vie. Chaque individu, au hasard des mutations durant la reproduction sexuée, disposera d'un code génétique hérité de ses parents plus ou moins approprié à la vie dans son écosystème. Seules les "bonnes" mutations sont conservées dans la population.
  • par contre, une évolution peut se révéler néfaste sur le long terme. Par exemple, des oiseaux mâles qui voient leur queue s'allonger au fil des générations car cela leur permet de mieux plaire aux femelles et donc de se reproduire plus facilement, mais qui, du coup, ont plus de mal à voler... Qu'un nouveau prédateur plus performant apparaisse, et c'est la catastrophe...
  • l'homme ne descend pas du singe, le singe est un cousin de l'homme car nous partageons un ancêtre commun
  • a noter que si Darwin décrit le phénomène évolutif, le mécanisme sous-jacent (pour résumer, l'ADN) ne sera découvert que bien plus tard.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Sly

Ingénieur en informatique travaillant pour une multinationale de télécommunication.
Voir le profil de Sly sur le portail Overblog

Commenter cet article