Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La science facile !

S'amuser à apprendre: des explications simples en quelques dizaines de ligne sur les concepts scientifiques et des projets et tutoriels en électronique, domotique, informatique, rétrogaming, etc.

L'intelligence artificielle, comment ça marche ?

Qu'est-ce que l'intelligence artificielle et comment fonctionnent les systèmes d'intelligence artificielle aujourd'hui ?

Qu'est-ce que l'intelligence ?

L'intelligence est définie comme la capacité de comprendre et de mettre en relation des éléments entre eux. Il n'y a pas une mais des intelligences (neuf recensées aujourd'hui pour l'Homme). Les plus connues sont l'intelligence logico-mathématique (capacité à travailler avec les nombres et la logique) et l'intelligence visuo-spatiale (capacité à se représenter un objet ou un environnement en 3D) car ce sont les deux formes d'intelligence vérifiées par le fameux test de QI... mais qui laisse de côté toutes les autres intelligences existantes, comme l'intelligence musicale, l'intelligence philosophique, l'intelligence interpersonnelle (empathie), etc. L'intelligence ne se résume pas à savoir résoudre une équation mathématique ! wink

De plus, l'intelligence n'est pas spécifique à l'homme. On a même découvert qu'une forme de vie totalement étrange appelé blob, dépourvue de cerveau, était capable d'apprendre de ses erreurs et de communiquer avec des congénères...

Une mise en perspective...

Nous sommes à des années lumières (!) d'avoir une véritable intelligence artificielle capable de simuler le comportement d'un être humain comme on peut les voir dans les films de science-fiction. On estime que les ordinateurs actuels sont capables de se comporter au niveau d'intelligence d'une araignée, mais guère plus. Aujourd'hui, les ordinateurs les plus puissants battent n'importe quel être humain aux échecs... mais ensuite on coupe le courant car tout ce qu'ils savent faire, c'est jouer aux échecs... cheeky

Cela étant dit, si une intelligence artificielle n'est pas prête de remplacer l'Homme, elle a toute sa place pour nous aider à prendre des décisions dès aujourd'hui. Par exemple, l'armée américaine utilise une intelligence artificielle pour aider et accélérer les diagnostics des médecins: à travers un questionnaire, un système expert pose des questions à un infirmier ou directement au patient et donne une liste de pathologie pondérée par une probabilité: par exemple, 95% de chance qu'il s'agisse d'un simple rhume, 4% de chance pour une grippe et 1% qu'il s'agisse de la dengue. L'I.A. est aujourd'hui un complément de l'intelligence humaine, pas un remplaçant.

Et comment l'informatique s'y prend-elle pour simuler l'intelligence ?

Il existe plusieurs types d'intelligence artificielle, chacun apportant des facilités pour résoudre certains types de problèmes. En voici un aperçu très succinct des principaux, qui sera complété par des articles dédiés:

  • les systèmes experts: ce sont des programmes informatiques qui connaissent un ensemble de règles et qui cherchent à trouver de nouveaux faits à partir de ces règles et des échanges avec les utilisateurs. C'est l'exemple de l'aide au diagnostic médical dont je parle plus haut.
  • la logique floue, qui a pour but de faire comprendre à l'ordinateur les notions "floues" comme, par exemple, le "chaud" ou le "frais" pour les systèmes de chauffage domotique. Dans cet exemple, cette méthode permet le lien entre la machine qui ne comprend que la notion de température précise (il fait 26,1 °c) et l'homme qui se dit "il fait un peu chaud, j'aimerai bien un peu de frais".
  • les réseaux de neurones, qui simulent un cerveau humain extrêmement simplifié afin d'aider à reconnaitre des modèles dans des données, comme savoir reconnaitre un chat dans une image que l'ordinateur ne connait pas encore (Facebook vous reconnait sur les photos que vos amis partagent de cette façon-là....), ou reconnaître des évènements qui se répètent dans le temps comme par exemple des achats frauduleux réalisés de la même façon, ce qui permettra de découvrir automatiquement les nouvelles méthodes des fraudeurs.
  • les systèmes multi agents, qui simulent le comportement d'un ensemble de petites entités autonomes et simples cherchant à atteindre un but. C'est l'exemple des fourmis ou des termites qui, chacun ayant des règles de comportement extrêmement simples, réussissent à créer des fourmilières ou des termitières extrêmement sophistiquées avec champignonnière, climatisation, tunnels optimisées, etc.
  • les algorithmes génétiques, qui utilisent une version ultra simpliste de la reproduction sexuée et d'un "ADN informatique" afin de trouver le meilleur ensemble de paramètre répondant à un problème donné: on génère une population au hasard, chaque individu ayant un ensemble de gène avec une valeur prise au hasard, et chaque gène correspondant à un des paramètres du problème. On détermine les individus répondant au mieux au problème en fonction de leur "ADN" (la valeur de chacun de leur gène). Puis, on fait se reproduire les individus en les croisant entre eux, les individus répondant le mieux au problème ayant une descendance plus importante, et on croise les valeurs des gènes de chaque "parent" pour générer l'ADN des "enfants". Et on recommence jusqu'à trouver une solution idéale ou simplement acceptable.

Vous trouverez bientôt des articles expliquant plus en détail comment fonctionne tous ces types d'intelligence artificielle. Abonnez-vous au blog afin d'être tenu au courant de l'arrivée des nouveaux articles !  wink

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Sly

Ingénieur en informatique travaillant pour une multinationale de télécommunication.
Voir le profil de Sly sur le portail Overblog